À propos de nous

À propos de nous

Soumis par ilias admin le mar 15/12/2020 - 07:23
ipam

Contexte

Depuis 1992, divers processus ont été lancés dans le sillage de la CCNUCC nécessitant l'élaboration de documents précis quantifiant les efforts d'adaptation (Communications nationales pour les pays non visés à l'Annexe I dans la CCNUCC, Programmes d'action nationaux d'adaptation = PANA, Plans nationaux d'adaptation - PAN, Contributions Déterminées au niveau National -CDN).

Des fonds spéciaux ont également été créés pour financer les efforts d'adaptation, comme le Fonds d'adaptation entièrement dédié ou le Fonds vert pour le climat cherchant à financer à terme l'adaptation à parité égale avec la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Pour quantifier de manière satisfaisante les progrès de l'adaptation pour chacun de ces documents, pour évaluer les coûts des besoins d'adaptation ou pour mesurer le succès ou l'échec d'une intervention d'adaptation, des systèmes de suivi et d'évaluation appropriés doivent être conçus, basés sur des métriques d'adaptation fiables.

On estimait qu'avant 2016, l'Adaptation recevait à peine 6% du financement climatique mondial et 17% du financement public climatique, et en plus d’être chiches, ces ressources financières étaient difficiles à mobiliser.
La principale raison invoquée pour justifier cette mobilisation insuffisante des financements réside dans la difficulté de quantifier l'adaptation, soulignant un manque de consensus concernant les métriques de l'adaptation.

La présidence marocaine de la COP 22 s’est donné comme une priorité de faciliter le financement de l'adaptation, en particulier en Afrique, et dans cette perspective elle a organisé une première conférence internationale sur les métriques de l'adaptation à Skhirate (Maroc) en 2016, qui a été suivie de deux autres conférences dédiées tenues à Beguerir (Maroc) en 2017 et 2018.

Suite à ce cycle de conférences, un atelier international de brainstorming s'est tenu à Salé, au Maroc, le 22 novembre 2019, aboutissant à une lettre de mission appelant à la création d'une plateforme dédiée aux métriques de l'adaptation.

Allez à la section "Événements"
pour en savoir plus sur ces
conférences passées

ipam

Lancement de l’IPAM

La «Plateforme Internationale pour les Métriques de l'Adaptation» (IPAM) a été lancée en mai ; 2020, par quatre membres fondateurs, pour répondre à l'appel des participants à l'atelier international tenu le 22 novembre 2019, au Maroc, sur le thème des métriques de l'adaptation. Cette réunion était la dernière d'une série de quatre rencontres internationales sur les métriques d'adaptation, organisées sous l'impulsion de la présidence marocaine de la CoP22, de 2016 à 2019 au Maroc. Ces réunions ont rassemblé une communauté internationale d’experts de divers secteurs économiques, d'organisations internationales, de la société civile, de donateurs bilatéraux et multilatéraux, d'institutions de recherche et de développement et d'agences du système des Nations Unies.

Les membres fondateurs de l'IPAM sont: La Fondation Initiative AAA, le Conseil Africain de la Recherche Scientifique et de l'Innovation, La Fondation Higher Ground, et le Centre Basque pour le Changement Climatique.  Un cinquième membre fondateur, l' Université Mohammed VI Polytechnics, a rejoint l'IPAM en octobre 2020
L'IPAM vise à devenir une plateforme internationale de référence à travers les échelles et les secteurs, et à co-développer des métriques et des outils allant au-delà des techniques de pointes actuelles de la technique pour répondre aux besoins d'adaptation émergents. L'IPAM cherche également à créer des synergies entre ses membres pour affiner et faire progresser les concepts dans les domaines de la science, de la gouvernance, de la gestion, du suivi et de l'évaluation des projets, de la communication, du renforcement des capacités et du financement climatique.

Gouvernance IPAM

Le Secrétariat de l'IPAM est hébergé par la Fondation Initiative AAA, qui soutient la mise en œuvre des activités de l'IPAM, coordonne et facilite la communication entre ses membres.

ipam

 

Contact : Karim Anegay: ipam@aaainitiative.org, Coordinateur du Secrétariat de l’IPAM, à la Fondation Initiative AAA. Karim Anegay a plus de 20 ans d’expérience de terrain comme zoologiste/écologiste (biodiversité de mangroves au Vénézuela et aux Philippines, aires protégées au Maroc et en Arabie Saoudite, valorisation de produits du terroir oasiens et de cactus...) Il a été coordinateur du Comité Scientifique de la CoP22 en 2016-2017, et a organisé depuis trois événements internationaux (3 conférences et 1 atelier) au Maroc dédiés aux Métriques de l’Adaptation, pour le compte de la COP22 et de la GiZ.

Toutes les décisions de l’IPAM sont prisent par un comité de pilotage, qui est l’organe de haut niveau qui fournit l'orientation stratégique et les priorités pour atteindre les objectifs de l’IPAM. Il est composé de représentants élus des membres institutionnels . Au cours de la première année de l'IPAM, un comité de pilotage intérimaire est en place, composé des membres fondateurs de l'IPAM.


Toute entité juridique, c'est-à-dire les représentant des organisations régionales ou internationales, des institutions de recherche ou de développement, des bailleurs de fonds et sponsors, des banques, des entités publiques ou privées pourraient être invitées en tant qu'observateur aux réunions du comité de pilotage après accord.

Les quatorze organisations membres de l'IPAM sont:

ipam

 

L'Initiative pour l'adaptation de l'agriculture africaine au changement climatique (AAA Initiative) a été lancée lors de la COP22 dans le but de contribuer à la sécurité alimentaire en Afrique dans le contexte du changement climatique. Il s'agit d'une initiative africaine chargée de coordonner la mise en œuvre de la réponse agricole de l'Afrique au changement climatique.

ipam



Le Conseil Africain de la Recherche Scientifique et de l'Innovation (ASRIC) a été créé en tant qu'organe consultatif technique spécialisé auprès de l'Union Africaine. L'ASRIC promeut la recherche scientifique et l'innovation afin de relever les défis du développement socio-économique de l'Afrique. Il mobilise également l'excellence de la recherche africaine et fournit une plate-forme de dialogue entre les scientifiques africains et sert de voix à la communauté scientifique dans la construction et le maintien du lien continental de recherche et d'innovation. 

Adaptation leader

 

Adaptation Leader est une organisation à but non lucratif 501(c)(3) basée à Washington, DC, qui cherche à faire progresser l'état d'avancement des pratiques et des politiques d'adaptation par la recherche, l'analyse, le dialogue et les réunions. Adaptation Leader se concentre sur i) les facteurs ESG dans le secteur financier; iii) la résilience au niveau communautaire ; et iii) des solutions fondées sur la nature pour l'adaptation et la résilience.

 

bc3

 

Le Centre Basque pour le Changement Climatique (BC3) est un Centre de Recherche d'Excellence basé au Pays Basque (Espagne). Créé en 2008, le BC3 a pour mission de favoriser stratégiquement la coproduction de connaissances pertinentes à la prise de décision en intégrant les dimensions environnementales, socioéconomiques et éthiques du changement climatique.

 

 

CABI

 

Le Centre international pour l'agriculture et les biosciences (CABI) est une organisation internationale, intergouvernementale et à but non lucratif qui améliore la vie des gens dans le monde entier en fournissant des informations et en appliquant une expertise scientifique pour résoudre les problèmes de l'agriculture et de l'environnement. Les 50 pays membres du CABI guident et influencent notre travail qui est réalisé par le personnel scientifique basé dans notre réseau mondial de centres.

 

CGIAR

 

CGIAR est le plus grand partenariat de recherche indépendant au monde dédié à la transformation des systèmes alimentaires, terrestres et hydriques dans une crise climatique. En tant que l'un des centres de recherche du CGIAR, l'Alliance of Biodiversity International et le CIAT (Centre international d'agriculture tropicale) travaillent en collaboration avec des centaines de partenaires pour aider les pays en développement à rendre l'agriculture plus compétitive, rentable et résiliente grâce à des solutions fondées sur la science.

 

Cittamap

 

Cittamap fournit des services de loupe climatique aux organisations d'infrastructure par le biais d'ateliers, de rapports sur les actifs, de logiciels géospatiaux et d'APIs couvrant les aspects d'atténuation et d'adaptation pour les actifs d'infrastructure critiques. L'effet de levier de l'IA géospatiale, des données satellitaires, des pipelines de données basés sur le cloud, des modèles écologiques et des solutions basées sur la nature aide à intégrer l'action climatique dans différents secteurs.

 

The Center for Study of Science, Technology and Policy (CSTEP)

 

Le Centre d'étude de la science, de la technologie et de la politique (CSTEP) est l'un des principaux groupes de réflexion indiens, avec pour mission d'enrichir l'élaboration des politiques avec des approches innovantes utilisant la science et la technologie pour une société durable, sûre et inclusive. Notre travail se situe dans les domaines du climat, de l'environnement, de la durabilité, de l'énergie, de l'IA pour l'impact social et des nouveaux matériaux.

 

The Center for Peaceful and Sustainable Futures (CEPEAS)

 

Le Centre pour des Avenirs Pacifiques et Durables (CEPEAS) vise à être un centre d'excellence connecté à l'échelle mondiale pour la recherche sur la paix, la durabilité et leur nexus. La mission globale du centre est de mener des activités de recherche, de sensibilisation et d'éducation interdisciplinaires et transdisciplinaires qui peuvent éclairer l'élaboration des politiques en vue du développement d'un avenir plus pacifique et durable.

 

The Center for Peaceful and Sustainable Futures (CEPEAS)

 

IUAV a été fondée en 1926 sous le nom d'Istituto Universitario di Architettura di Venezia comme l'une des premières écoles d'architecture en Italie et a développé le premier cours d'urbanisme en Italie. L'université propose actuellement plusieurs cours de premier cycle, de cycles supérieurs et d'enseignement supérieur en architecture, urbanisme, mode, arts et design.

 

hge



The Higher Ground Foundation (HGF) est une initiative visant à encourager des pratiques et des investissements d'adaptation climatique transparents et efficaces qui soutiennent davantage les objectifs de développement durable des Nations Unies. Elle a créé, gère et promeut les méthodologies du cadre standard du crédit pour la réduction de la vulnérabilité climatique (VRC™), les enregistrements de projets et les délivrances de certificats.

UM6P

 

UM6P L'Université Mohammed VI Polytechnique est un centre de recherche et de formation d'excellence basé au Maroc. L'institution est orientée vers la recherche appliquée et l'innovation, formant une nouvelle génération de leaders engagés qui construiront l'Afrique de demain. Ses programmes sont conçus pour relever les défis de l'Afrique tels que la sécurité alimentaire et l'urbanisation.

4C Morocco

 

Le Centre de Compétences en Changement Climatique du Maroc (4C Maroc) est un groupement d'intérêt public qui rassemble des acteurs publics et privés de la société civile et des institutions de recherche pour aborder les questions liées au climat en Afrique et contribuer activement à la stratégie nationale d'adaptation et d'atténuation du changement climatique.

about

L'IPAM est composé d'organisations membres et de membres individuels.
En septembre 2022, l'IPAM comprend 83 membres individuels de 27 pays sur 4 continents.
L'IPAM est ouverte à la participation d'institutions et d'experts et continuera de s'agrandir en intégrant de nouvelles institutions.